Quartiers

Buffalo-Ferry

Quartie du nom du Stade Buffalo (du nom de Buffalo Bill Cody), stade vélodrome parisien situé non loin de la Porte des Ternes, inauguré le 24 septembre 1922 et transféré à Montrouge en 1923 et détruit en 1957. Il pouvait accueillir 20 000 spectateurs pour les matchs de football et 20 000 pour les matchs de boxe. Équipé d’une piste cycliste en ciment, l’enceinte reçut également des compétitions mineures de cyclisme.

Durant la 2ème moitié des années 1930, à la fin des années 1940 et au début des années 1950, le stade Buffalo fut aussi le cadre de nombreux meetings politiques rassemblant chaque fois des milliers de personnes de la gauche française anti-fasciste, anti-impérialiste ou pour des fêtes pour la Paix.

Le serment de Buffalo : « Nous faisons le serment solennel de rester unis pour désarmer et dissoudre les ligues factieuses pour défendre et développer les libertés démocratiques (et pour assurer la paix humaine). » Un moment clé dans la constitution du Front populaireLes assises de Bufalo et le défilé de 500 000 manifestants à la Porte de Vincennes le 14 juillet 1935.

Il fut pendant la Seconde Guerre mondiale un Centre de Rassemblement des Étrangers.

Stade Buffalo

La Résidence du stade Buffalo : Patrimoine  du XXème siècle. Construite de 1955 à 1958 sur l’emplacement de l’ancien stade  Buffalo, réalisée par l’architecte Fernand Pouillon. Les 465 logements sont distribués autour de 5 espaces.

Le blog de la résidence sur http://residencestadebuffalomontrouge.over-blog.com/

Plus d’informations sur http://www.fernandpouillon.com

Plus d’informations sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Fernand_Pouillon